Arthur Cravan, poète gagnant
A propos de la revue La Règle du Jeu N° 53, intégralement consacrée à Arthur Cravan, 20 €

Nous avons eu 52 excellentes raisons de ne jamais acheter La Règle du Jeu. Pourquoi en effet s’infliger la lecture de cette revue fondée et dirigée par (et pour) BHL ? La presse (quasi) unanime ne déroule-t-elle pas déjà assez complaisamment son tapis rouge aux écrits bravaches de notre « nouveau philosophe » ? Et pourtant, nous ne bouderons pas notre plaisir avec ce 53ème numéro, intégralement consacré à Arthur Cravan, l’hénaurme poète-pugiliste disparu en 1918 dans le Golfe du Mexique. Non, vous ne rêvez pas : voici une Règle du Jeu 100 % Cravan, certifiée sans BHL, ni Yann Moix ! Au programme de ce numéro dirigé par Bertrand Lacarelle, on pourra découvrir des correspondances retrouvées, un hommage aux Cosaques, le carnet d’adresses parisien de Cravan, et même d’inédits clichés du match de boxe contre Jack Johnson ! On sait que le poète vendait Maintenant – la revue dont il était l’unique rédacteur – dans une charrette multicolore qu’il poussait dans les rues de Paris, accompagné d’un nain difforme. Il ne reste donc à notre fringant BHL qu’à se métamorphoser en camelot itinérant, hurlant à qui veut l’entendre l’amour des ivrognes, des marlous et des mystiques. On peut être sûr que Yann Moix se fera un plaisir de l’escorter.

Bruno DENIEL-LAURENT